L’Ombre Rouge de Phrygie

L’Ombre Rouge de Phrygie

l’elevage : 

Praticienne de santé naturopathe, Bélinda Eylettens est devenue éleveuse de Beaucerons.

« Toute mon enfance, alors que nous n’avions que des petits chiens, j’ai entendu ma grand–mère me raconter son histoire avec un grand chien noir taché de feu (un beauceron).

Il tirait la charrette à pain de la boulangerie quand elle était petite.

Elle avait un amour inconditionnel pour ce chien. Elle ne connaissait pas sa race . En feuilletant avec moi des livres sur les chiens,’elle a découvert son nom. Ce jour là, elle a fondu en larmes en disant : c’est lui……

Je me suis promis d’avoir un jour cet animal fabuleux qui était capable de faire monter les larmes aux yeux d’une femme au caractère bien trempé, qui semblait forte comme le roc.

Elle partait au petit matin avec son père et ce beauceron qui n’avait d’autre nom que – Le Chien – pour des kilomètres de livraison de pain dans les alentours de Lille bien avant guerre.

L’enfant et le chien traités durement, se soutenaient mutuellement et se réconfortaient. Ils dormaient souvent ensemble dans la paille, blottis l’un contre l’autre .L’une a grandit et l’autre est mort un soir d’orage. Le lendemain ma grand-mère a quitté la boulangerie pour ne plus jamais y revenir…….

Elle ne l’a jamais oublié .Elle n’a jamais connu les beaucerons qui partagent ma vie, mais de là où elle est, je suis sure qu’elle est heureuse de me voir avec eux.

J’ai eu mon premier bas-rouge tardivement. Il me fallait de la place, elle est arrivée le jour de mon emménagement, elle a sauté dans la voiture et a fait sagement ses 1000 km pour m’ accompagner dans les landes. Elle avait déjà 4 ans. Elle a quitté son éleveur avec confiance pour vivre avec moi.

Phrygie est au paradis des chiens depuis quelques années, laissant un vide, comme quand notre meilleur ami nous quitte.

Depuis, sont arrivés d’ autres beaucerons, au caractère bien différent mais tout aussi aimants et aimés que la première.

A la mémoire de « Le Chien » de ma grand-mère, de Phrygie, et de tous les boboss qui partageront votre vie…..