Quand une naturopathe se reconvertit à l’élevage de beaucerons

Uncategorized

Bélinda Eylettens – Quand une naturopathe se reconvertit à l’élevage de beaucerons

Depuis trois ans, une dizaine de propositions de lois ont été déposées pour faire évoluer le statut juridique de l’animal.

En effet, alors que jusqu’à maintenant le Code Civil considérait les animaux comme des “biens meubles”, le 15 avril 2014, les députés ont reconnu nos amis à quatre pattes comme des “êtres vivants doués de sensibilité”.

Zoom sur Bélinda Eylettens, éleveuse de beaucerons à l’Ombre rouge de Phrygie, qui conjugue passion, socialisation et naturopathie.

10402588_898957756786535_2170669896614134734_n 

L’Ombre rouge de Phrygie, un élevage atypique et éthique

 

Petite-fille d’éleveuse de pinscher et praticien de santé naturopathe depuis dix ans, Bélinda Eylettens décide en 2004 de devenir éleveuse de beaucerons par passion.

Petite, ma grand-mère me racontait l’incroyable histoire d’amitié qu’elle avait vécue avec un grand chien noir taché de feu. Je me suis alors promis d’avoir, moi aussi, un jour, un beauceron.

Un emménagement dans les Landes concrétise son rêve qui se transforme naturellement en un élevage où l’amour de ces chiens de race dicte chaque choix.

10463063_905055806176730_2792659136596235859_n

A l’Ombre rouge de Phrygie, qui ne compte que 2 à 3 portées par an, l’éthique n’est pas un vain mot. Bélinda Eylettens confie,

“Un chien qui arrive chez nous, reste chez nous quoi qu’il arrive. Il est hors de question d’avoir des chiennes en placement qu’on ne reprend que pour faire des portées, de placer un chien qui ne conviendrait pas à l’élevage à l’adoption, de choisir des étalons parce qu’ils sont à la mode ou encore, d’euthanasier des chiots à la naissance parce qu’ils ne sont pas conforme au standard !”

Et l’éleveuse va encore plus loin dans sa démarche en accordant une très grande attention à la socialisation des chiots et en appliquant son savoir de naturopathe à ses animaux.

 

A chacun son chiot, à chacun son maître

Parce que pour Bélinda Eylettens, le choix du chiot doit avant tout reposer sur l’affinité entre l’animal et son futur maître, l’éleveuse consacre beaucoup de temps aux chiots pour apprendre à les connaître et à déterminer leur profil.

cache_26661745

Contrairement à ce que certains croient, le chiot a déjà une personnalité. Selon la méthode naturelle de Joseph Ortéga, je travaille la socialisation des chiots dès 1 mois, âge à partir duquel ils sont le plus réceptifs et apprennent le plus. Non seulement, cela permet d’inculquer de bons comportements mais aussi de détecter d’éventuelles peurs particulières et de tester leur potentiel.

Ainsi, si? Bélinda Eylettens détecte par exemple, une peur du vide, de certains bruits ou de l’eau, elle travaille en fonction avec le chiot pour l’amener à vaincre sa peur par le jeu. De la même manière, la socialisation lui permet de savoir si un chiot sera plus enclin à travailler au troupeau avec des bergers, en recherche utilitaire, à faire du Ring et du mordant ou des expositions et quel compagnon il sera pour le futur maître.

La Naturopathie appliquée aux chiens et chiots

Naturopathe, diplômée IETN Lille Daniel Kieffer et formée aux Techniques et Applications des Sciences de la Conscience (Patrick et Liliane Drouot), Bélinda Eylettens a naturellement adopté ces méthodes naturelles pour son élevage.

La naturopathie ne remplace pas les soins vétérinaires mais elle la complète et, force est de constater, que nos chiens sont rarement malades !

10172871_903238116358499_521811093246136297_n

Hygiène alimentaire, communication animale, éducation par la méthode naturelle, utilisation de plantes et huiles essentielles, soins énergétiques, etc., Bélinda Eylettens applique l’ensemble des méthodes de soins et de moyens utilisés en naturothérapie pour renforcer les défenses de l’organisme, restaurer et maintenir la force de vie et d’auto-guérison de ses chiens et chiots.

 

Pour en savoir plus

Site web : http://www.beaucerons-et-chiots-elevage-l-ombre-rouge-de-phrygie.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/belinda.eylettens.beauceron

Contact presse

Bélinda Eylettens

Mail : eyl.b@orange.fr

Tél. 05 58 51 44 02

10487383_902688926413418_7222735499070287807_n

A propos du beauceron

Décrit par l’écrivain Colette comme un « gentilhomme campagnard », le beauceron, également connu sous le nom de berger de Beauce ou bas-rouge est le plus grand des chiens de berger.

Chien de compagnie et/ou de travail, le Beauceron accomplit tout au long de l’Histoire de nombreuses tâches de garde, de défense, de sport, d’utilité. Ainsi, pendant la guerre 14-18 il fut utilisé comme chien de liaison, chien estafette, chien de trait, chien de sentinelle, chien de garde ou chien sanitaire à la recherche des blessés. Après ses services de chien militaire il reprendra sa fonction de chien de berger auprès des troupeaux.

by Ombre Rouge de Phrygie

2 thoughts on “Quand une naturopathe se reconvertit à l’élevage de beaucerons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *